Chronologie (qui est, pour le moment, incomplète)

Le 27 octobre 2015, je reçois un email de l’avocat de McDonald’s France Éric Andrieu du cabinet Péchenard & Associés. L’avocat commet une faute exceptionnellement grave en confirmant “à [ses] clients que l’opération [note: en réalité une escroquerie] était conforme aux règles des droits français et européen.” C’est bien évidemment faux. Soit il est incompétent, soit il est complice.
2015-10-27
1 min de lecture
Françoise de Borda, directrice juridique de McDonald’s France, me réponds pour la première et pour la dernière fois. Elle ment.
2012-06-25
1 min de lecture